DAX

STATION THERMALE 40100 Landes – Altitude 12 m

Mis à jour : Mardi 18 Février 2020

Caractéristiques des eaux, des boues

Boue thermale naturelle (Terdax®) :

Mélange onctueux et plastique obtenu par maturation : imprégnation d'eau hyperthermale dans un sédiment argileux (le limon de l'Adour) et incorporation d'une phase biologique spécifique de la station (algues thermales de Dax). « Terdax, le péloïde de Dax » est livré aux établissements de Dax dans un conditionnement particulier et hygiénisé, il est appliqué chaud directement au contact des articulations suivant la prescription du médecin thermal.

Eaux hyperthermales sulfatées calciques : 54 à 62 °C.

De minéralisation voisine de 1 g/litre, les eaux minérales de Dax sont sulfatées calciques, magnésiennes, chlorurées sodiques et oligométalliques :

  • sulfate de calcium : 410 mg/l,

  • sulfate de magnésium : 116 mg/l,

  • chlorure de sodium : 226 mg/l.

Dax Therpin® :

Dérivé de la térébenthine, Dax Therpin est utilisé pour les douches térébenthinées.

Surveillance des produits :

  • eau minérale, par le Laboratoire municipal, accrédité COFRAC ;

  • péloïde, par la Régie municipale des boues, certifiée Aquacert Thermalisme.

Indications

Rhumatologie (RH) :

Rhumatisme chronique dégénératif (arthrose) :

  • axial : arthrose vertébrale étagée, discale, postérieure, syndrome trophostatique, complications radiculaires (sciatique, cruralgie, névralgie cervicobrachiale),

  • périphérique : hanches, genoux, mains,

  • chondrocalcinose et autres arthropathies microcristallines.

Rhumatismes inflammatoires :

  • polyarthrite rhumatoïde,

  • pseudopolyarthrite rhizomélique,

  • spondylarthrite ankylosante (ou pelvispondylite),

  • rhumatisme psoriasique...

Rhumatismes abarticulaires : périarthrites diverses et tendinopathies.

Suites de zona.

Suites de la chirurgie orthopédique :

  • fractures, luxations, entorses,

  • ostéotomies,

  • prothèses,

  • chirurgie du disque intervertébral.

Suites de traumatismes de l'appareil locomoteur.

Algodystrophie.

Fibromyalgie et douleurs chroniques, avec prise en charge spécifique.

Phlébologie (PHL) :

Maladie post-phlébitique.

Insuffisance veineuse globale :

  • troubles fonctionnels : lourdeur, œdème, prurit, crampes et fourmillements,

  • troubles trophiques cutanés : ulcère ou séquelles d'ulcère des membres inférieurs, dermite ocre.

Traitement du double handicap : RH + PHL ou PHL + RH.

Contre-indications

Maladies en phase aiguë, grossesse, déficit immunitaire.

Techniques de cure

Rhumatologie :

Cure de boisson.

Les traitements à base de péloïde :

Applications de boue localisées ou généralisées sur prescription médicale, éventuellement suivies d'une séance de sudation en cabine individuelle.

Les traitements à base d'eau hyperthermale :

Bains avec aérobains. Bains avec eau courante. Douches au jet. Douches à l'eau thermale (dites bains avec douches sous-marines). Douches de forte pression en piscine. Douches térébenthinées. Étuves locales pour les mains et les pieds. Bains avec douche en immersion (dits hydromassages). Massages sous l'eau ou avec un produit dérivé de l'eau minérale de Dax. Rééducation en piscine thermale.

Programme d'éducation thérapeutique du patient :

  • ETP Fibr'eaux pour patients fibromyalgiques ;

  • ETP Éduc'arthrose pour patients souffrant d'arthrose des membres.

Phlébologie :

Parcours de marche en piscine thermale. Aérobains. Douches sous-marines. Bains carbo-gazeux. Pulvérisation des membres. Massages sous l'eau.

Renseignements pratiques

Station ouverte toute l'année. Climat océanique doux.

13 établissements thermaux (certains étant reliés à l'hébergement).

1 hôpital thermal qui prend en charge des patients soit lourdement handicapés, soit ayant besoin d'une adaptation des soins thermaux à leur état et/ou d'une surveillance médicale. Tél : 05 58 91 48 11.

Documentation

Office de Tourisme et du Thermalisme :

BP 177. 40104 Dax cdx

Tél : 05 58 56 86 86. Fax : 05 58 56 86 80

Site web : www.macureadax.com

Actualités

L’allergie aux protéines du lait de vache débute le plus souvent chez le nourrisson âgé de moins d’un an (illustration).

Allergie aux protéines de lait de vache : NEOCATE JUNIOR remplace NEOCATE ACTIVE

Représentation en 3D de bactériophages à l'assaut d'une bactérie (illustration).

La phagothérapie : la renaissance d’un vieux traitement ?

L'expulsion spontanée d’un stérilet expose les femmes à un risque de grossesse non désirée par défaut de contraception (illustration).

Stérilets ANCORA, NOVAPLUS et sets SETHYGYN : rappels de tous les lots et recommandations de l'ANSM