En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Prévenir les accidents de badminton

Mis à jour : Lundi 06 Septembre 2010

Le badminton se pratique sur un rythme extrêmement rapide. Il suffit de regarder un match pour se rendre compte combien le volant est difficile à suivre des yeux. On a l'impression que les joueurs donnent des coups de raquettes sans s'arrêter. Les participants à des compétitions de badminton doivent suivre en complément un entraînement à l'endurance. Ce sport très physique est exigeant pour l'appareil cardiovasculaire. Les affections qui touchent le joueur de badminton touchent essentiellement les membres.

Les points vulnérables du badminton

joueuse de badminton

Les articulations : les sauts et les déplacements très vifs sur le terrain peuvent entraîner de mauvaises réceptions ou des chutes, sources d’entorses, essentiellement au niveau des chevilles.

Les tendons de la main, du poignet et de l’épaule sont les plus touchés en badminton par toutes les formes de tendinites.

Les muscles peuvent souffrir d’élongations et de déchirures dus, le plus souvent, à un échauffement insuffisant.

Les conseils de prévention pour le badminton

  • Si vous voulez découvrir ce sport, prenez des cours. Le badminton ne doit pas être considéré comme un jeu d’enfants ! Cet apprentissage est important car c’est grâce à lui que vous pourrez acquérir la technique et la tactique qui vous feront progresser. Il vous permet aussi d’adopter les bons gestes du bras et la bonne position du corps, un moyen efficace pour minimiser les petites blessures infligées aux tendons.
  • Ne négligez pas votre échauffement : étirements et assouplissements des mains, des poignets, des épaules, des cuisses et du dos. Vos muscles et vos articulations sont ainsi préparés à l’effort et subiront moins de traumatismes.
  • Si vous vous destinez à la compétition, une préparation complémentaire à l’endurance (footing, natation, vélo, etc.) permet d’accroître votre résistance. De même, une musculation spécifique renforce vos épaules, vos cuisses, vos abdominaux et vos bras.

Sources et références

  • Guide sport et santé, Vidal, 2005

Actualités

La prescription d'une activité physique adaptée, aux patients en ALD, sera possible à partir du 1er mars 2017 (illustration).

Affections de longue durée : prescription d'une "activité physique adaptée" possible à partir de mars...

Lire les étiquettes des aliments en supermarché (© Danilin Vasily/Thinkstock)

Étiquetage des denrées alimentaires : les nouvelles règles européennes sont entrées en vigueur

Le régime méditerranéen enrichi en huile d'olive ou en noix est-il meilleur pour la santé ?

Régime méditerranéen en prévention cardiovasculaire : oui, mais avec de l'huile d'olive et des noix !