En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Prévenir les accidents de golf

Mis à jour : Lundi 06 Septembre 2010

Le golf se démocratise et le nombre de parcours et de pratiquants est en constante augmentation. Il peut être pratiqué comme une activité de loisirs ou un sport de compétition. Faire le parcours à pied est un véritable exercice ; il faut compter 8 à 10 kilomètres pour un parcours de 18 trous.

Peu de pathologies sont liées au golf, mais le tronc et les bras peuvent connaître divers problèmes.

Les points vulnérables du golf

golf

Les tendons : le fameux swing, ce mouvement de balancier qui permet de projeter la balle, mobilise les muscles du dos et des bras. Une mauvaise technique peut être à l’origine de microtraumatismes dont l’effet va s’accumuler, en particulier lorsque le geste est répété des dizaines, voire des centaines de fois par jour. Avec le temps, un golfeur présentant des défauts de technique sera victime de tendinites. Il sentira tout d’abord une douleur se réveiller au début de l’entraînement. Si rien n’est fait pour corriger les défauts, cette douleur se fera sentir tout le long du parcours et pourra même être présente lors des gestes de la vie quotidienne. Ces tendinites peuvent toucher l’épaule, le poignet, la colonne vertébrale et le coude. Pour ce dernier, la tendinite est tellement caractéristique qu’elle a donné naissance au terme « golf elbow ».

Les muscles du tronc, notamment les abdominaux, sont sollicités d’une manière brutale lors du swing, car ce geste est relativement brusque, rapide et violent. Sans préparation physique, le golfeur peut être sujet à des contractures ou des élongations.

Les os et les articulations peuvent être touchés si un joueur est percuté par une balle. Des entorses surviennent parfois lors de la marche.

Les conseils de prévention pour le golf

  • L’apprentissage est indispensable. Le golf est un sport d’adresse qui demande une grande technique. Un professeur vous donnera les indications nécessaires pour apprendre les bons gestes pour chaque situation. Sans cela, vous risquez de répéter sans cesse les mêmes fautes. Elles ne vous empêcheront pas forcément de bien jouer, mais infligeront à certaines parties de votre appareil locomoteur (surtout les tendons et les muscles) des microtraumatismes qui sont à l’origine de tendinites.
  • Le choix du matériel est important. Il existe plusieurs sortes de clubs ayant chacun une utilisation technique précise. Là encore, un professeur peut vous donner tous les renseignements nécessaires sur les différents types de clubs et sur leur utilisation optimale. Un équipement mal utilisé peut entraîner des problèmes tendineux ou musculaires.
  • Un échauffement et des étirements doivent précéder le parcours. Ils permettent de préparer le dos, les épaules et les abdominaux à l’exercice, et restent le meilleur moyen d’éviter les douleurs musculaires et articulaires.
  • Un entraînement complémentaire d’endurance (marche, natation, vélo, etc.) est un bon moyen de préparer le système cardiovasculaire. Comme pour toute pratique sportive, après 40 ans, il faut effectuer un bilan de l’état de santé général et cardiovasculaire avant de commencer à pratiquer.
  • Un travail de musculation du dos et des abdominaux est également recommandé pour fortifier la ceinture abdominale qui est sollicitée violemment lors de la frappe de balle. Muscler vos ischio-jambiers (les muscles situés à l’arrière de la cuisse et au-dessus du genou) est également bénéfique.
  • Un parcours peut durer plusieurs heures. Boire suffisamment en cours de partie est important, de même que maintenir un niveau suffisant de sucre dans le sang grâce à des boissons ou des aliments sucrés.
  • Enfin, pensez à vous protéger du soleil : vêtements, chapeaux, crème et lunettes sont de rigueur.

Sources et références

  • Guide sport et santé, Vidal, 2005

Actualités

La prescription d'une activité physique adaptée, aux patients en ALD, sera possible à partir du 1er mars 2017 (illustration).

Affections de longue durée : prescription d'une "activité physique adaptée" possible à partir de mars...

Lire les étiquettes des aliments en supermarché (© Danilin Vasily/Thinkstock)

Étiquetage des denrées alimentaires : les nouvelles règles européennes sont entrées en vigueur

Le régime méditerranéen enrichi en huile d'olive ou en noix est-il meilleur pour la santé ?

Régime méditerranéen en prévention cardiovasculaire : oui, mais avec de l'huile d'olive et des noix !