Prévenir les accidents de tennis de table

Mis à jour : Lundi 18 Septembre 2017

Le ping-pong est un sport extrêmement populaire qui se pratique, la plupart du temps, en activité de détente entre amis. Mais il peut aussi être pratiqué comme un véritable sport qui fait travailler le système cardiovasculaire. Il y a peu de pathologies liées au tennis de table ; elles concernent surtout les membres.

Les points vulnérables au ping-pong

partie de ping pong

Les articulations : les déplacements très vifs peuvent entraîner parfois des entorses, essentiellement au niveau de la cheville.

Les tendons : la main, le poignet et l’épaule peuvent connaître des tendinites.

Les muscles : les problèmes les plus fréquents sont les élongations et les déchirures dues, la plupart du temps, à un échauffement insuffisant.

Les conseils de prévention pour le ping-pong

  • Si vous voulez tenter votre chance en compétition, prenez des cours, même si vous vous défendez très bien dans les matches entre amis. Cet apprentissage est important car, grâce à lui, vous pourrez acquérir la technique et la tactique qui vous feront progresser. Ces leçons vous permettront également d’apprendre les bons gestes du bras et la bonne position du corps, un moyen efficace de minimiser les petites blessures infligées aux tendons et donc les tendinites.
  • Pensez à vous échauffer et à étirer vos mains, vos poignets, vos épaules, vos cuisses et votre dos.

Le tennis de table chez les enfants

C'est souvent une activité de loisir qui peut devenir une pratique beaucoup plus sportive. Le tennis de table développe l'habileté, le sens de l'observation, les réflexes, le tonus musculaire et la maîtrise de soi. Les accidents sont rares et concernent plutôt les chevilles.


Les personnes qui souffrent d’une maladie chronique, ou d’une maladie grave en rémission, peuvent trouver des bénéfices à pratiquer régulièrement une activité sportive, pour peu que celle-ci soit adaptée à leur condition physique.
Pour celles et ceux qui sont intéressés par ce sport, le tennis de table peut devenir une excellente forme d’activité physique adaptée (APA). En effet, la Fédération française de tennis de table a développé des activités dites « Ping Santé » destinées aux personnes souffrant de diverses maladies chroniques. Deux types de pratiques existent : « Ping Santé Bien-être » et « Ping Santé Cancer ».

Quels sont les bénéfices du tennis de table pour la santé ?

ordonnance

Chez les personnes en bonne santé, la pratique du tennis de table est un moyen efficace de lutter contre les effets négatifs de la sédentarité et du vieillissement.

La pratique régulière du tennis de table développe la vitesse, l’équilibre statique et dynamique, la coordination motrice et l’habileté psychomotrice, l’attention, la concentration et la prise de décision, la souplesse articulaire, la sollicitation mécanique du squelette, l’analyse de situation et l’orientation dans le temps et dans l’espace.

Les personnes qui souffrent d’une maladie chronique peuvent tirer parti de ces bénéfices généraux, mais peuvent également en connaître d’autres, selon leur état de santé.

Quels sont les patients qui peuvent bénéficier du tennis de table adapté ?

Les personnes qui souffrent de diabète de type 2, de surpoids ou d’obésité peuvent pratiquer le tennis de table dans sa forme adaptée pour équilibrer leur glycémie et contrôler leur poids, ainsi que pour diminuer leur risque cardiovasculaire.

Les personnes qui souffrent de maladies cardiovasculaires stabilisées peuvent diminuer leur risque de complication ou de récidive grâce aux activités Ping santé Bien-être. Celles-ci peuvent également contribuer à contrôler la pression artérielle de ceux qui souffrent d’hypertension artérielle modérée.

Les personnes qui sont en traitement ou en rémission d’un cancer (sein, côlon, prostate, par exemple) peuvent bénéficier de Ping Santé Cancer pour améliorer le drainage lymphatique du côté opéré (cancer du sein), mieux supporter les traitements, soulager la fatigue et la dépression, voire diminuer le risque de récidive (cancers du sein et du côlon, en particulier).

Les personnes greffées et les insuffisants rénaux peuvent également bénéficier de la pratique des activités Ping Santé Bien-être, ainsi que celles qui souffrent de séquelles neuromotrices après un accident vasculaire cérébral.

Dans tous les cas, seules les personnes souffrant d’une maladie chronique modérée ou peu sévère, et contrôlée par des traitements équilibrés, peuvent pratiquer ces activités adaptées.

Comment le tennis de table s'adapte-t-il à l'état de santé des pratiquants ?

Avant les activités Ping Santé, l’éducateur sportif effectue une évaluation de la condition physique (souplesse, équilibre, endurance, force musculaire) et des habiletés spécifiques au tennis de table (réflexes et habiletés, dosage de la force, précision, mobilité). Les activités seront adaptées en fonction de cette évaluation.

L’entraînement est adapté et progressif (geste technique, position, déplacements, étirements et récupération), sous surveillance, en fonction de la maladie.

Par exemple, les personnes qui souffrent de séquelles neuromotrices après un accident vasculaire cérébral se voient proposer des exercices portant sur la réacquisition de l’habileté, des exercices avec cibles, ainsi que des exercices destinés à développer la sensation du corps dans l’espace.

Existe-t-il des contre-indications à la pratique du tennis de table adapté ?

Le tennis de table, dans sa version adaptée, présente certains risques de traumatismes (chutes, coups) mais surtout un risque de mort subite chez certaines personnes.

Ses contre-indications sont :

  • une maladie aiguë ou chronique non stabilisée par un traitement ;
  • des troubles du rythme cardiaque sévères ou une insuffisance cardiaque sévère ;
  • une maladie du muscle du cœur (myocardiopathie).

Quelques maladies pour lesquelles le tennis de table adapté peut apporter un bénéfice


Sources et références de l'article "Prévenir les accidents de tennis de table"