Prévenir les accidents de plongée

Mis à jour : Jeudi 14 Septembre 2017

Comment prévenir les accidents de plongée sous-marine ?

  • Apprendre la plongée avec un moniteur est indispensable : ne plongez jamais sans avoir pris des cours. Si vous n’avez pas fait de sortie depuis un moment, n’hésitez pas à prendre un cours de remise à niveau.
  • La visite médicale obligatoire pour pouvoir passer un brevet de plongée se fait chez un généraliste pour le passage du 1er niveau, et chez un médecin spécialisé pour les niveaux supérieurs. Elle est à renouveler chaque année. Les clubs de plongée exigent généralement un certificat médical d’aptitude et une licence en cours de validité pour participer à une excursion.
  • Ne plongez pas si vous ne vous sentez pas bien, si vous êtes enrhumé ou tout simplement si vous n’en avez pas envie.
  • N’utilisez surtout pas de bouchons d’oreille car ils empêchent l’équilibrage des pressions de part et d’autre du tympan.
  • Avoir une bonne forme physique permet de faire face plus facilement au stress que connaît le corps dans un environnement qui n’est pas le sien. Pratiquez un sport, notamment d’endurance, en complément de la plongée. La natation est, bien sûr, particulièrement indiquée.
  • Le froid est vite handicapant sous l’eau et peut devenir source de problèmes. Portez des vêtements de protection et signalez-vous au chef de palanquée dès que vous avez froid à l’aide des signes conventionnels.
  • Si vous ressentez une douleur à l’oreille malgré les mesures préventives, remontez tout de suite de un ou deux mètres et recommencez la descente. Au bout de trois tentatives, et si la douleur persiste, regagnez la surface et renoncez à plonger. Si les symptômes durent plus de trois jours, consultez un médecin ORL.
  • Pour prévenir les accidents de décompression, respectez la vitesse de remontée (15 m par minute, soit un mètre toutes les quatre secondes, soit la vitesse de remontée des petites bulles) sans retenir votre respiration et en observant éventuellement des paliers de décompression qui permettent à l’organisme de se débarrasser de l’azote dissous. De plus, ne voyagez pas en avion et évitez les efforts violents dans les douze heures qui suivent votre dernière plongée.
  • Assurez-vous avant le départ que les sites de plongée choisis sont situés à proximité d’un centre équipé de caissons hyperbares (utilisés pour traiter les accidents de décompression).

Actualités

La prescription d'une activité physique adaptée, aux patients en ALD, sera possible à partir du 1er mars 2017 (illustration).

Affections de longue durée : prescription d'une "activité physique adaptée" possible à partir de mars...

Lire les étiquettes des aliments en supermarché (© Danilin Vasily/Thinkstock)

Étiquetage des denrées alimentaires : les nouvelles règles européennes sont entrées en vigueur

Le régime méditerranéen enrichi en huile d'olive ou en noix est-il meilleur pour la santé ?

Régime méditerranéen en prévention cardiovasculaire : oui, mais avec de l'huile d'olive et des noix !