En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Assurer sa santé en voyage

Mis à jour : Mercredi 17 Juin 2015

Personne n'est à l'abri d'ennuis de santé pendant son séjour à l'étranger. Il est donc indispensable de se renseigner au préalable sur les conditions de remboursement d'éventuels frais médicaux pendant le voyage et de contracter, au besoin, une assurance voyage complémentaire.

Contacter votre Caisse d'Assurance maladie

Avant de partir, renseignez-vous auprès de votre Caisse d’Assurance maladie pour connaître les possibilités de prise en charge et de remboursement des soins effectués à l'étranger.

Pour voyager en Europe

carte européenne de santé

Si vous partez dans un des pays de l’Espace économique européen (les vingt-huit pays de l’Union européenne, territoires d'outre-mer compris, l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège) ou en Suisse, vous et votre famille bénéficiez d’une prise en charge médicale, sans avance de frais, selon la législation et les formalités en vigueur dans le pays de séjour.

Pour faciliter vos démarches, demandez à votre Caisse d'Assurance maladie une carte européenne d’Assurance maladie pour chaque membre de la famille, au moins deux semaines avant votre départ. Cette carte, valable un an, doit être présentée au médecin ou à l’accueil de l’hôpital en cas de besoin. Sans elle, vous devrez avancer les frais médicaux et vous faire rembourser par votre caisse à votre retour ; conservez alors toutes les factures et les justificatifs de paiement. Si le délai avant votre départ est trop court pour obtenir cette carte, votre Caisse d'Assurance maladie peut vous délivrer un certificat provisoire.

Pour voyager dans le reste du monde

Si vous partez dans un pays autre que ceux cités précédemment, renseignez-vous auprès de votre Caisse d'Assurance maladie pour savoir si ce pays a signé une convention avec la France. Si c’est le cas, vous pourrez bénéficier d’une prise en charge médicale selon les modalités de la convention.

Pour le reste du monde, vous devrez systématiquement avancer les frais médicaux. Au retour, présentez vos factures et vos justificatifs de paiement à votre Caisse d'Assurance maladie. Celle-ci pourra éventuellement, mais sans obligation, vous rembourser dans la limite des tarifs forfaitaires français. Dans certains pays, comme les États-Unis, le Canada, le Brésil ou le Japon, les frais médicaux sont très élevés et la part prise en charge par l'Assurance maladie dérisoire en comparaison. Seule une assurance santé complémentaire pourra éventuellement couvrir une partie de ces frais.

Actualités

La prescription d'une activité physique adaptée, aux patients en ALD, sera possible à partir du 1er mars 2017 (illustration).

Affections de longue durée : prescription d'une "activité physique adaptée" possible à partir de mars...

Lire les étiquettes des aliments en supermarché (© Danilin Vasily/Thinkstock)

Étiquetage des denrées alimentaires : les nouvelles règles européennes sont entrées en vigueur

Le régime méditerranéen enrichi en huile d'olive ou en noix est-il meilleur pour la santé ?

Régime méditerranéen en prévention cardiovasculaire : oui, mais avec de l'huile d'olive et des noix !