En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Consulter son médecin avant un voyage

Mis à jour : Lundi 14 Mai 2012

Avant votre départ, une consultation chez votre médecin s'impose, en particulier si vous partez en zone tropicale, si vous prévoyez des activités à risque ou si vous souffrez d'une maladie chronique. Votre médecin pourra ainsi s'assurer que votre état de santé est compatible avec votre séjour. Vous pouvez lui signaler votre destination dès la prise de rendez-vous afin qu'il ait le temps de se renseigner si nécessaire.

Le bilan de l'état de santé

consultation médecin

En premier lieu, votre médecin fait le bilan de votre santé : tension artérielle, rythme cardiaque, fonction respiratoire, etc. Il peut également vérifier que vos capacités physiques ne vous interdisent pas la pratique de certaines activités durant votre séjour. Des certificats médicaux sont parfois demandés pour pratiquer des sports tels que la plongée.

Cette consultation préalable permet aussi de mettre en évidence d’éventuels troubles qui pourraient perturber vos vacances. Par exemple, des problèmes ORL (rhume, sinusite, otite, etc.) pourraient vous gêner considérablement en avion, voire vous l’interdire (risque d’otite barométrique).

Votre médecin peut vous informer sur les risques sanitaires de votre destination et prescrire éventuellement des médicaments contre les maux habituels du voyage : la diarrhée du voyageur, le mal des transports, les plaies, les piqûres d’insectes, etc.

Pensez également à consulter votre dentiste pour écarter tout problème dentaire qui pourrait gâcher votre séjour. Une carie peut se compliquer et déclencher une vive douleur pendant un trajet en avion, une randonnée en altitude ou au cours d’une plongée sous-marine, à cause des variations de pression.

Si vous souffrez d'une maladie chronique

Si vous suivez un traitement, votre médecin, en prenant éventuellement avis auprès d’un spécialiste de médecine des voyages, peut vous dire si votre maladie est compatible avec votre choix de séjour. En cas de besoin, il prescrit des examens complémentaires pour s’assurer que votre état de santé est stable.

Votre médecin peut vous prescrire des médicaments en quantité suffisante pour la durée de votre séjour, voire un peu plus longtemps. Il rédige les ordonnances et les certificats médicaux concernant votre traitement, en double avec, si possible, une version en anglais. Ces papiers vous serviront de justificatifs pour pouvoir transporter vos médicaments et votre matériel nécessaire en pays étranger.

Il peut également vous apprendre à reconnaître les éventuels effets indésirables engendrés par vos médicaments, par exemple ceux qui pourraient provoquer des réactions accrues en cas d’exposition au soleil (photosensibilisation).

Si votre voyage engendre un décalage horaire, votre médecin vous conseillera sur le rythme de prises de vos médicaments pendant le voyage.

Vérifier ses vaccinations

Votre médecin va s’assurer que vos vaccins sont à jour. Sa tâche sera facilitée si la partie de votre carnet de santé consacrée aux vaccinations est bien tenue. Le cas échéant, il pourra vous faire certains rappels. Selon votre destination, vos activités et les conditions de séjour, il pourra vous recommander des vaccins supplémentaires à effectuer dans un centre spécialisé (voir encadré).

Certaines vaccinations doivent se faire plusieurs semaines, voire plusieurs mois avant votre départ. Pensez donc à consulter votre médecin suffisamment à l’avance, en particulier si vous prévoyez un voyage sous les tropiques.

Les centres agréés de vaccination
Certaines vaccinations ne peuvent être effectuées que dans ces centres de vaccinations internationales (fièvre jaune, encéphalite japonaise, encéphalite à tiques, méningite à méningocoque avec valence W135). Ce sont également les seuls à pouvoir délivrer un certificat de vaccination contre la fièvre jaune. Demandez les coordonnées du centre le plus proche de chez vous à votre médecin ou à votre pharmacien.

Penser au paludisme

Si vous séjournez dans certains pays, votre médecin vous prescrira un traitement préventif contre le paludisme. Avant tout, il vous indiquera les mesures de lutte contre les piqûres de moustiques, mesures qu’il faudra appliquer rigoureusement durant tout votre séjour. Elles sont essentielles dans la prévention du paludisme, mais également pour prévenir d’autres maladies infectieuses.

Les services hospitaliers de maladies infectieuses et tropicales
Beaucoup d’hôpitaux ont un service des maladies infectieuses et tropicales. Ces services et son personnel médical sont spécialisés dans la santé des voyageurs. Vous pourrez vous y rendre directement pour votre consultation préalable à votre séjour à l’étranger, mais aussi à votre retour en cas de problèmes de santé.

Apprendre à se protéger

    Enfin, votre médecin vous dispensera divers conseils essentiels pour limiter les risques sanitaires et passer un séjour paisible :
  • les mesures de protection solaire ;
  • les règles d’hygiène alimentaire, corporelle et générale ;
  • les mesures de protection contre les insectes et les animaux comportant un danger potentiel ;
  • la prévention des infections sexuellement transmissibles ;
  • la constitution de votre pharmacie de voyage.

Actualités

La prescription d'une activité physique adaptée, aux patients en ALD, sera possible à partir du 1er mars 2017 (illustration).

Affections de longue durée : prescription d'une "activité physique adaptée" possible à partir de mars...

Lire les étiquettes des aliments en supermarché (© Danilin Vasily/Thinkstock)

Étiquetage des denrées alimentaires : les nouvelles règles européennes sont entrées en vigueur

Le régime méditerranéen enrichi en huile d'olive ou en noix est-il meilleur pour la santé ?

Régime méditerranéen en prévention cardiovasculaire : oui, mais avec de l'huile d'olive et des noix !