En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Le vaccin contre l'encéphalite à tiques

Mis à jour : Mardi 10 Septembre 2019

L’encéphalite à tiques est une maladie du système nerveux qui sévit dans les pays tempérés. Elle est due à un virus transmis par la morsure de tiques. La maladie se manifeste par un syndrome grippal (fièvre modérée, frissons) et peut, dans de rares cas, se compliquer par une inflammation cérébrale.

Quand vaccine-t-on les voyageurs contre l'encéphalite à tiques ?

La vaccination (possible dès l’âge de un an) s’adresse aux voyageurs séjournant en zone rurale ou amateurs de randonnées en forêt, dans les régions où sévit la maladie, du printemps à l'automne, sauf si le séjour se passe uniquement au dessus de 1 500 m d'altitude. En Europe, les pays où l'encéphalite à tiques est largement présente et où la vaccination est recommandée aux voyageurs décrits ci-dessus sont : l'Allemagne, l'Autriche, l'Estonie, la Finlande, la Lettonie, la Lituanie, la Pologne, la République tchèque, la Russie occidentale, la Slovaquie, la Slovénie, la Suède et la Suisse.

Dans les autres pays où des cas ont été signalés (pays européens du Nord et de l'Est, Italie, Arménie, Nord et Nord-Est de la Chine, Corée du Sud, Japon, Asie centrale, Russie orientale), la vaccination s'envisage au cas par cas. 

Cette vaccination Ne dispense PAS de se protéger des tiques, capables de transmettre d’autres maladies infectieuses pour lesquelles il n’existe aucun vaccin.

Quel est le schéma vaccinal ?

    Deux vaccins sont actuellement disponibles en France. Ils sont préparés avec des souches différentes de virus inactivés :
  • TICOVAC qui dispose d’un dosage Adulte et d’un dosage Enfant (de 1 à 15 ans révolus),
  • ENCEPUR indiqué à partir de 12 ans.

Le schéma classique de vaccination comporte trois injections : les deux premières espacées de un à trois mois, puis la troisième cinq à douze mois ou neuf à douze mois plus tard, selon le vaccin. Un rappel se fait trois ans après la 3e injection, en cas de réexposition éventuelle au virus. Si une immunisation rapide est nécessaire, des schémas de vaccinations plus courts (sur 2 ou 3 semaines) sont possibles, puis 5 à 12 mois après.

Une vaccination commencée avec l’un des vaccins peut être poursuivie avec l’autre vaccin, sauf en cas de schéma de vaccination court.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 17 Septembre 2019

Vaccins : encéphalite à tiques

Actualités

La prescription d'une activité physique adaptée, aux patients en ALD, sera possible à partir du 1er mars 2017 (illustration).

Affections de longue durée : prescription d'une "activité physique adaptée" possible à partir de mars...

Lire les étiquettes des aliments en supermarché (© Danilin Vasily/Thinkstock)

Étiquetage des denrées alimentaires : les nouvelles règles européennes sont entrées en vigueur

Le régime méditerranéen enrichi en huile d'olive ou en noix est-il meilleur pour la santé ?

Régime méditerranéen en prévention cardiovasculaire : oui, mais avec de l'huile d'olive et des noix !