En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Le vaccin contre l'hépatite A

Mis à jour : Mardi 10 Septembre 2019

L’hépatite A est une infection virale extrêmement répandue et fréquente chez les voyageurs. Elle se contracte le plus souvent par le biais de boissons ou d’aliments contaminés par des matières fécales. Cette maladie du foie n’est que rarement grave ou mortelle. Néanmoins, le virus peut déclencher une jaunisse durant parfois plusieurs semaines et être responsable d’une fatigue intense.

Quand vaccine-t-on les voyageurs contre l'hépatite A ?

Il est recommandé de vous vacciner contre l’hépatite A en cas de séjour dans un pays où l'hygiène est précaire et si vous n’êtes pas immunisé. C’est une maladie que les Européens ne rencontrent plus pendant l’enfance car les conditions d’hygiène se sont beaucoup améliorées. Si vous êtes né avant 1945 ou que vous avez vécu dans un pays en voie de développement, vous êtes peut-être immunisé : une simple prise de sang vous le dira. Sinon, une seule injection deux semaines avant le départ vous protégera pendant votre voyage. Un rappel, six à dix-huit mois plus tard, vous protégera pendant au moins dix ans (probablement beaucoup plus). En cas d'oubli, le rappel peut être administré jusqu'à 3 à 5 ans après la première injection, selon les vaccins. Les enfants peuvent être vaccinés dès l'âge de 1 an, avec le vaccin destiné aux enfants de 1 à 15 ans.

Il est particulièrement conseillé aux personnes souffrant de mucoviscidose ou d'une maladie chronique du foie (notamment hépatite B ou C) de se faire vacciner contre l'hépatite A qui, si elles ne sont pas protégées, peuvent avoir de graves conséquences.

Comment réalise-t-on la vaccination contre l’hépatite A ?

    Le vaccin contre l’hépatite A est composé de virus inactivés. Trois vaccins sont disponibles contre l’hépatite A seule (dont deux avec un dosage enfant) en France. Il existe également des vaccins qui combinent le vaccin contre l’hépatite A avec :
  • le vaccin contre l’hépatite B ;
  • le vaccin contre avec la fièvre typhoïde.

La vaccination contre l'hépatite A pour le voyageur n'est pas prise en charge par l'Assurance maladie. Le vaccin est remboursé uniquement pour les patients atteints de mucoviscidose ou de maladie hépatique chronique active.

La vaccination doit être pratiquée avec une dose de vaccin administrée au moins 15 jours avant le départ. Un rappel est recommandé 6 à 12 mois après la première dose.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 17 Septembre 2019

Vaccins : hépatite A

Vaccins : hépatite A et hépatite B

Vaccins : hépatite A et typhoïde

Que faire en cas de pénurie de vaccin contre l’hépatite A ?

Depuis quelques années, certains vaccins, dont les vaccins contre l’hépatite A, font l’objet de tensions d’approvisionnement en France. Cette situation a amené les autorités de santé à faire, pour les périodes de pénurie, des recommandations spécifiques qui définissent les populations prioritaires à vacciner et les schémas de vaccination alternatifs.

En cas de tension d’approvisionnement en vaccin contre l’hépatite A, il est recommandé que toute nouvelle vaccination soit faite avec une seule dose et de reporter l’administration de la 2ème dose après le retour à un approvisionnement normal des vaccins. De plus, il déconseillé d’utiliser les vaccins pédiatriques pour les adultes ou les vaccins combinant hépatite B et hépatite A lorsque la vaccination contre l’hépatite A est la seule nécessaire (voir Pénurie des vaccins contre les hépatites A et B : les recommandations du HCSP, 03/2017).

Actualités

La prescription d'une activité physique adaptée, aux patients en ALD, sera possible à partir du 1er mars 2017 (illustration).

Affections de longue durée : prescription d'une "activité physique adaptée" possible à partir de mars...

Lire les étiquettes des aliments en supermarché (© Danilin Vasily/Thinkstock)

Étiquetage des denrées alimentaires : les nouvelles règles européennes sont entrées en vigueur

Le régime méditerranéen enrichi en huile d'olive ou en noix est-il meilleur pour la santé ?

Régime méditerranéen en prévention cardiovasculaire : oui, mais avec de l'huile d'olive et des noix !