En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Grippe aviaire

Mis à jour : Lundi 04 Juillet 2016

La grippe aviaire est due à un virus affectant les oiseaux. A l’heure actuelle, deux types de ces virus ont principalement infectés l’homme : le virus A(H7N9) et le virus A(H5N1).

Comment attrape-t-on la grippe aviaire ?

Il semble que la transmission de la grippe aviaire se fasse par contact étroit et répété avec des oiseaux sauvages ou domestiques contaminés. Ces oiseaux peuvent ne pas présenter de signes de la maladie. Un contact direct avec des objets contaminés par des excréments d’oiseaux est également considéré comme une voie possible de transmission.

Le risque de contracter la grippe aviaire est très limité pour les voyageurs.

Où attrape-t-on la grippe aviaire ?

Depuis 2011, des cas de grippe aviaire à H7N9 ont été signalés dans des régions voisines de l’Est et le Sud-Est de la Chine, à Hong Kong, à Taïwan et en Malaisie.

De nombreux cas de grippe aviaire à H5N1 ont été signalés en Egypte fin 2014 et début 2015. Le virus est présent dans plusieurs pays en Asie, en Europe, en Afrique et Moyen-Orient.

Quels sont les symptômes de la grippe aviaire ?

Au début, on observe une forte fièvre avec un syndrome grippal (toux, mal de gorge), et éventuellement des diarrhées, des vomissements, des douleurs abdominales, des saignements de nez ou des gencives. La plupart des personnes infectées par la grippe aviaire développent une pneumonie grave. L’état de santé du malade peut se dégrader très rapidement. La mortalité est plus importante qu’avec la grippe saisonnière.

Comment soigne-t-on de la grippe aviaire ?

Il existe deux antiviraux efficaces contre les virus grippaux aviaires. Ils bloquent l’activité d’une enzyme du virus. Ils doivent être pris le plus rapidement possible après l’apparition des symptômes.

Les antibiotiques ne sont utilisés que s’il y a surinfection bactérienne.

Comment se protéger de la grippe aviaire ?

Renseignez-vous avant de partir pour savoir si la grippe aviaire sévit dans votre pays de destination. Une fois sur place, évitez les endroits à risque élevé comme les fermes d’élevages de volailles et les marchés d’animaux vivants. Evitez tout contact direct avec les oiseaux (notamment les poules, poulets, canards et oiseaux sauvages), leurs déchets ou les surfaces souillées par leurs déjections.

Lavez-vous les mains régulièrement, portez un masque en cas de contact avec des oiseaux.

A ce jour, il n’y a pas de vaccin disponible pour prévenir la maladie chez l’homme.

Si vous développez une fièvre, une toux ou une gêne respiratoire dans les dix jours qui suivent votre retour d’un pays touché par la grippe aviaire, consultez un médecin rapidement.

Sources :

 

Actualités

La prescription d'une activité physique adaptée, aux patients en ALD, sera possible à partir du 1er mars 2017 (illustration).

Affections de longue durée : prescription d'une "activité physique adaptée" possible à partir de mars...

Lire les étiquettes des aliments en supermarché (© Danilin Vasily/Thinkstock)

Étiquetage des denrées alimentaires : les nouvelles règles européennes sont entrées en vigueur

Le régime méditerranéen enrichi en huile d'olive ou en noix est-il meilleur pour la santé ?

Régime méditerranéen en prévention cardiovasculaire : oui, mais avec de l'huile d'olive et des noix !