En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Prendre l'avion sans souci

Mis à jour : Jeudi 17 Juin 2010

L'avion reste le moyen de transport le plus sûr et le plus rapide pour voyager, même s'il expose à certains problèmes de santé (otite barotraumatique, thrombophlébite, par exemple). Parfois, les voyages en avion font l'objet de contre-indications médicales, de manière temporaire ou permanente.

En pratique, avant de prendre l'avion

Pour voyager en avion en toute sécurité, il convient de bien préparer son voyage.

Les bagages

avion

Contactez votre compagnie aérienne avant de partir pour connaître le nombre et le poids maximal des bagages que vous pouvez emporter, ainsi que les marchandises interdites à bord. Récemment, par exemple, les autorités ont décidé de limiter le transport de liquides et de gels dans les bagages de cabine afin d’éviter les risques liés aux explosifs liquides. Tout objet pouvant être utilisé comme une arme (coupant ou contondant), qu’il soit métallique ou non, est interdit en cabine. Renseignez-vous avant de partir.

Un seul bagage à main par passager est admis gratuitement en cabine. Il ne doit pas dépasser 55 cm de long, 35 cm de large et 25 cm de profondeur, roues et poignées comprises.

Conservez dans votre bagage à main vos objets précieux ou fragiles : clés, téléphone portable (éteint), papiers d´identité, argent, bijoux, appareil photo, etc. Si vous suivez un traitement, n’oubliez pas vos médicaments et votre matériel (seringues, lecteur de glycémie, etc.), ainsi que vos ordonnances (rédigées en dénominations communes internationales, DCI) et vos certificats médicaux.

En plus de votre bagage à main, vous pouvez emporter certains objets en cabine, comme un sac à main, un manteau, un parapluie, des articles (de petite taille) achetés dans la zone duty free, un ordinateur portable, un siège enfant/bébé, etc.

Les contrôles de sécurité

Avant de monter à bord de l’avion, vous devrez subir certains contrôles de sécurité et passer dans des dispositifs détecteurs de métaux. Si vous transportez un matériel normalement interdit à bord, par exemple des seringues, vous devrez fournir un certificat médical signé de votre médecin expliquant sa présence pour votre traitement.

Si vous portez un pacemaker ou une prothèse auditive, vous pourrez passer à côté du portique détecteur de métaux (pour ne pas risquer un dérèglement de votre appareil) en présentant une carte ou un certificat médical. L’agent de sécurité vous contrôlera avec un dispositif portable. Les stérilets et les prothèses osseuses ou articulaires ne posent pas de problème avec les portiques.

Des avions sans tabac

Pour des raisons évidentes de sécurité, la cigarette est interdite à bord des avions, mais également dans l’immense majorité des aéroports où des salles sont réservées aux fumeurs. Lors des vols transcontinentaux, les adeptes de la nicotine ont souvent des difficultés à supporter les longues heures sans cigarette. Pour y parvenir, il est possible d’avoir recours à des substituts nicotiniques (patchs, gommes, etc.). Certaines compagnies aériennes en proposent à leurs passagers fumeurs. Demandez conseil à votre médecin.

En cas d'urgence médicale pendant le vol

Chaque avion est équipé d'une trousse médicale et d’un défibrillateur semi-automatique (appareil destiné à relancer le cœur en cas d’arrêt cardiaque). Tous les membres d’équipage sont formés régulièrement aux premiers secours et à l’usage de ce matériel. En cas de problème grave, ils peuvent faire appel à un médecin qui se trouverait à bord ou contacter les équipes médicales au sol pour se faire conseiller à distance. À l'arrivée à l'aéroport, les services d’urgence médicale sont là pour prendre le relais. Il est exceptionnel qu’un avion atterrisse en urgence pour un problème médical.

Des compagnies aériennes à éviter

Les autorités responsables de l’aviation civile des États membres de la Communauté européenne ont publié une liste de compagnies aériennes qui ne sont pas autorisées à se poser sur les aéroports de l’Union européenne du fait de leurs lacunes en matière de sécurité. Cette liste est consultable en ligne (ec.europa.eu/transport/air-ban/doc/list_en.pdf). Attention, le fait qu’une compagnie aérienne ne figure pas sur cette liste ne signifie pas forcément qu’elle respecte les normes de sécurité applicables. Dans tous les cas, évitez celles qui y figurent.

Actualités

La prescription d'une activité physique adaptée, aux patients en ALD, sera possible à partir du 1er mars 2017 (illustration).

Affections de longue durée : prescription d'une "activité physique adaptée" possible à partir de mars...

Lire les étiquettes des aliments en supermarché (© Danilin Vasily/Thinkstock)

Étiquetage des denrées alimentaires : les nouvelles règles européennes sont entrées en vigueur

Le régime méditerranéen enrichi en huile d'olive ou en noix est-il meilleur pour la santé ?

Régime méditerranéen en prévention cardiovasculaire : oui, mais avec de l'huile d'olive et des noix !