En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Se protéger du froid

Mis à jour : Mercredi 09 Décembre 2015

Dans les pays nordiques, au cours de randonnées en altitude ou, paradoxalement, la nuit dans certains déserts, il est parfois nécessaire de protéger son corps contre le refroidissement. En règle générale, plusieurs couches de vêtements secs vous permettront de lutter contre le froid et le risque d'engelure, voire d'hypothermie.

La température ressentie

La température ressentie est un calcul, très utilisé dans les bulletins météorologiques, qui donne une indication approximative de l'aggravation du refroidissement du corps en fonction du vent. La sensation de refroidissement causée par l’effet de la température et du vent est appelée refroidissement éolien. Ainsi plus la température de l'air est basse, plus la sensation de froid ressentie est importante. Dans les pays du Nord (Canada, etc.) , les populations savent que le froid ressenti est beaucoup plus important par vent fort, ce qui permet d'en prévenir les effets, comme les engelures dont les symptômes peuvent n'apparaître que plusieurs minutes après exposition au froid.

Températures ressenties et risque d'hypothermie et de gelures
Température


Vitesse du vent
-5° -10° -15° -20° -25° -30° -35° -40° -45°
10 km/h 3 -3 -9 -15 -21 -27 -33 -39 -45 -51 -57
20 km/h 1 -5 -12 -18 -24 -30 -37 -43 -49 -56 -62
30 km/h  0 -6 -13 -20 -26 -33 -39 -46 -52 -59 -65
40 km/h -1 -7 -14 -21 -27 -34 -41 -48 -54 -61 -68
50 km/h -1 -8 -15 -22 -29 -35 -42 -49 -56 -63 -69
60 km/h -2 -9 -16 -23 -30 -36 -43 -50 -57 -64 -71
70 km/h -2 -9 -16 -23 -30 -37 -44 -51 -58 -65 -72
80 km/h -3 -10 -17 -24 -31 -38 -45 -52 -60 -67 -74

Niveau de risque d'hypothermie et de gelures

  Risque faible     Risque très élevé
  Risque modéré     Risque grave
  Risque élevé     Risque extrême

Source : Le refroidissement éolien et ses dangers

Le terme de "température ressentie" est scientifiquement contestable. Il s'agit de la température qui provoquerait la même sensation sur une peau nue en l'absence de vent, tous les autres paramètres (humidité par exemple) étant égaux par ailleurs.

Des tissus protecteurs

doudoune

La meilleure des protections contre le froid consiste à multiplier les couches de vêtements : des sous-vêtements, un T-shirt, un sous-pull, un pull, une veste. Comme pour une fenêtre à double vitrage, chaque couche d’air vous isole du froid. Les textiles synthétiques modernes protègent efficacement tout en restant extrêmement légers (laine polaire ou fibres de type Goretex®, par exemple). Choisissez des matières résistantes et imperméables pour les vêtements en contact direct avec l’extérieur (chaussures, gants, pantalon, blouson).

Se protéger du froid en pratique

  • Les vêtements mouillés (par la neige, la pluie ou la sueur) doivent être changés dès que possible car l’humidité amplifie l’action du froid.
  • Essayez de ne pas rester immobile, en particulier lorsque le vent souffle. Même une brise légère peut accentuer les effets délétères du froid. Réfugiez-vous à l’abri d’un rocher ou d’un bâtiment.
  • Protégez les extrémités du corps (pieds, mains, visage) très vulnérables aux engelures. Portez des chaussures larges et souples et des chaussettes en laine pas trop serrées qui, sinon, favoriseraient la survenue d’engelures. N’oubliez pas de porter des gants fourrés, une écharpe, un bonnet couvrant les oreilles, ou encore mieux une cagoule.
  • Appliquez régulièrement une crème solaire hydratante sur votre visage (voire sur vos mains) pour éviter le dessèchement de la peau. Couvrez vos lèvres de matières grasses.
  • Le froid augmente les dépenses énergétiques, encore plus en cas d’exercice physique. Mangez des aliments riches en énergie (féculents, pâtes, pain, aliments gras). Buvez des boissons chaudes. Évitez l’alcool qui ne protège pas du froid et favorise l’hypothermie.
  • Dans les déserts – même tropicaux – et en altitude, les nuits sont très fraîches, parfois glaciales. Pendant l’été, en montagne, les températures baissent au fur et à mesure que vous montez en altitude. Prévoyez toujours des vêtements chauds et des vêtements de pluie.
  • Les magasins d’articles de randonnée et les pharmacies vendent des dispositifs chauffants qu’il est possible de coller sur la peau ou sur les sous-vêtements. Une fois activés, ces dispositifs utilisent une réaction chimique pour dégager une chaleur continue pendant plusieurs heures.

Actualités

La prescription d'une activité physique adaptée, aux patients en ALD, sera possible à partir du 1er mars 2017 (illustration).

Affections de longue durée : prescription d'une "activité physique adaptée" possible à partir de mars...

Lire les étiquettes des aliments en supermarché (© Danilin Vasily/Thinkstock)

Étiquetage des denrées alimentaires : les nouvelles règles européennes sont entrées en vigueur

Le régime méditerranéen enrichi en huile d'olive ou en noix est-il meilleur pour la santé ?

Régime méditerranéen en prévention cardiovasculaire : oui, mais avec de l'huile d'olive et des noix !